avec Martha Rodezno

Samedi 16 novembre 2019 de 14h30 à 17h30 et dimanche 17 novembre de 10h à 17h

Lieu : gymnase Saint Exupéry, 9,rue Santos Dumont, Bourg-en-Bresse

Tarif :70€ le stage + 10 € d’adhésion à la compagnie Passaros, Spectacle Mujer de Arena (Compagnie Projet en mouvement Tania Lavin) inclu le vendredi 15 ou le samedi 16 novembre à 20h30 à Artphonème, 9,Rue Lazare Carnot Bourg-en-Bresse

Quand une structure , en architecture comme en biologie, peut absorber et distribuer les forces auxquelles elle est soumise grâce a un surprenant système de résistance aux compressions et aux tensions, on dit que c’est une structure en tenségrité. Les os sont les éléments résistants à la compression dans notre corps, suspendus et enveloppés de fascias, muscles et ligaments mis sous tension, ils flottent en permanence pour nous laisser aller dans l’espace et rendre la danse tranquille et fluide. Dans ce stage, nous allons explorer la notion de tenségrité, sa compréhension dans le mouvement et sa manifestations dynamiques lors de nos improvisations, dans le rapport à l’autre, en composition de l’espace dansé, joué, inventé, poétique…

D’origine salvadorienne Martha Rodezno est formée à la technique classique et moderne à l’Ecole National de Danse du Salvador.
Arrive à Paris en 1979 et monte un duo avec un musicien irlandais, Peadar Ua Maoilfinn, puis tourne pendant près de dix ans dans des festivals en Europe.
Travail comme interprète dans plusieurs compagnies contemporaines : Kitsou Dubois, Maïté Fossen, Jacques Patarozzi, Dominique Petit et Isabelle Dubouloz.
Diplômée praticienne de Pédagogie Perceptive (méthode basée sur les fascias) en 2003, sa recherche artistique s’appui sur le lien des méthodes autour du « mouvement sensoriel » et la perception profonde de la kinesthésie.
Ce processus l’emmène à s’intéresser à la performance improvisé et étudier auprès des performeurs comme Kirstie Simson, Julyen Hamilton, Andrew Morrish et Soto Hoffman. Son axe de travail artistique est la composition instantanée.